Apel

L-apel

APEL créée en 1972 et active dans les zones rurales défavorisées des régions forestières et montagneuses du Nord-Ouest Tunisien à savoir les Gouvernorats de Jendouba, Beja, le Kef et Bizerte.

Son Objectif est aider les populations cible à se promouvoir et à s’auto développer selon les pratiques démocratiques et le respect des Droits de l’Homme.

Évolution de l’organisation 1

Au cours de ses quatre décennies d’existence, elle a œuvré pour la mise en place:

– De programmes de développement rural et rural intégré et durable.

– D’approche participative intégrée et d’aide á l’émergence des groupes et

    organisation des populations rurales de base (AIC, GDA, Coopératives

    des services agricoles, CLD et associations féminines).

– De la valorisation du rôle des femmes en milieu rural et de la prise en

    compte de leurs compétences dans le processus de développement intégré

    humain et durable, á travers de projets spécifiques.

Évolution de l’organisation 2

– De projets pour la promotion de la micro entreprise familiale (dimension

    économique).

– De projets d’exploitation durable des ressources naturelles.

– De projets pour le développement d’une conscience environnementale.

APEL et les acteurs internationaux de développement

– 1998 : Dotation du Statut Consultatif Spécial de l’ECOSOC des Nations Unies

– 1998 : Membre de la société planétaire de l’UNESCO

– 2004 : Membre Associé au « DPI » de l’ONU

– AECID, IPADE, CIDEAL, CISS, TCCO, CCFD, PNUD, FCIL, OXFAM-Québec

Les Partenaires Nationaux

– Le ministère de l’agriculture et des ressources hydrauliques et les CRDA du Nord Ouest

– Le ministère du développement et de la coopération internationale

– Le ministère des affaires de la femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées

– Les conseils régionaux

– Le ministère de l’environnement et de développement durable

– Les Administrations Régionales représentant les ministères au niveau régional

Partenaires associés

– La Populations des zones d’intervention

– Les Services des forêts concernés

– L’ODESYPANO, et  CRDA

– ANPE

– ANGED

– Les Organisations de Base au niveau locale

– ANME

– Les Directions Régionales des différents départements ministériels à caractères techniques et sociaux

Les ressources de l’ A P E L

-20 cadres au sein des structures de l’Association (centrale et régionale)

-10 cadres au sein des organisations de base, initiées par l’A.P.E.L.

-+ 30 jeunes ayant effectué des stages d’initiation à la vie professionnelle

-1 Centre d’Initiation, de Formation, d’Etudes, de Documentation et de Recherches (C.I.F.D.E.R.), orienté vers la promotion du tissu associatif, ainsi que les structures socio professionnelles de base et vers la formation (8500 acteurs sociaux ont suivi une formation au CIFDER)

Les réalisations de l’A P E L de 1972 jusqu’à 2011, à travers la mise en œuvre de projets de Développement Rural Intégré et Durable  (Infrastructures socio économiques et Activités Génératrices de Revenus (AGR) mises en place dans les zones d’intervention de l’Association)

-Création et consolidation d’environ 8150 postes d’emplois

-Création et consolidation de 70 groupements (noyaux de village)

-Construction de 16 écoles primaires, soit l’éducation de 3840 élèves.

-Construction de 10 dispensaires ruraux réalisés dans 10 différentes zones au profit de 20000 habitants/année.

-Amélioration et aménagement de routes, 160 km.

-Auto construction et amélioration de 6200 logements ruraux

-Aménagement de 100 sources d’eau potable.

-Conservation des eaux et du sol : protection de 1500 ha de terres agricoles utiles.

Création de périmètres, 600 ha, aux environs des sources aménagées ou en valorisant les nappes superficielles ;

-Plantation de plus de 1000 ha en arbres fruitiers et agro forestiers.

-Une attention particulière est accordée à la production fourragère verte et de saison sur 6000 ha.

-L’amélioration du cheptel existant dans les  différentes zones d’intervention de l’Association au

nord-ouest par l’introduction de nouvelles têtes de bétail et par l’amélioration génétique.

-L’aviculture, la cuniculiculture et l’apiculture sont encouragées auprès des usagers de la forêt ne

possédant pas de terres agricoles.

Création et consolidation de + de 200 postes d’emplois non agricoles (petits métiers, services et différentes

autres activités).

En total :

-40000 personnes sont touchées directement et

-60000 personnes  sont touchées indirectement

-Soit 1000.000 personnes touchées par les actions de développement de l’A.P.E.L

Les organisations de base initiées et mises en service :

-9 Groupements de Développement Agricole (GDA)

-4 Associations Féminines de Développement Local (AFDL)

-3 Micros Entreprises de Bâtiments (MEB)

-1 Association Djebel Abiadh de développement

-21 Comités Locaux de Développement (CLD)

Les Sources de Financements de l’A P E L :

L’Association a pu mobiliser, jusqu’en 2011, 28 millions de dinars Tunisien dont :

-environ 40% sont assurés par les Conseils régionaux de développement des gouvernorats de Jendouba, de Béja, du Kef et de Bizerte

-environ 60% en devises sont assurés par l’Union Européenne, les ONG du Nord, essentiellement et le

Canada, courant la décennie de 1990.